Ascension Everest

La préparation, le matériel

Je crois que tout le monde pense a tout le matériel nécessaire pour une telle expédition. On pense en premier lieu au matériel technique pour aller faire l’ascension comme piolet, crampons, broches à glace, descendeur, cordes, mousquetons, casque, masque, sangles, sac à dos, etc… Mais imagine-t-on la complexité et l’étendue de tout ce qu’il faut prévoir ? Avant. Car oui, préparer son matériel c’est anticiper ce qui pourrait se passer, car une fois sur place, on n’a que ce qu’on a prévu d’emmener avec soi, et si quelque chose manque, et bien nous pourrions être en difficulté.

Le premier axe de la préparation du matériel est donc de se projeter, c’est-à-dire imaginer les scénarii une fois sur place, et être capable d’y faire face. Et de quelle façon.

Par exemple, je déchire mon pantalon dans une chute, je prévois un deuxième pantalon ou simplement un nécessaire de couture ? Je prends une pluie diluvienne et malgré les gore tex, je suis trempé jusqu’aux os : je prévois un double de tout ou j’accepte de remettre des vêtements mouillés en me disant qu’un vêtement trempé est l’équivalent d’une sueur suite à un effort. Combien de PQ j’emmène avec moi selon les scénarii de troubles intestinaux ? Quelles sont les pièces critiques dont je ne peux me passer ? Par exemple, que se passe t il si je casse mes crampons dans les échelles ? Certains ont une deuxième paire, moi j’ai opté pour la possibilité de le réparer. Tous les combien je vais pouvoir prendre une douche, et en fonction de ça combien j’emmène de rechanges ?

Et des questions comme ça, il y en a des centaines !

Il faut donc passer en revue chaque matériel et chaque situation. Considérant que ma liste des articles à emmener fait 300 lignes : vous imaginez le travail titanesque que représente la constitution de son packtage.

Je rajoute aux dimensions précédente la qualification du matériel. Par exemple, cette bouteille thermos est-elle plus efficiente que l’autre ? Cette paire de chaussette, de gants, de moufles, cette polaire, etc est-elle plus performante qu’un autre au-delà de ce que prétend une notice ou un marchant ?

J’ai donc testé les matériels en qualifiant l’efficacité énergétique / poids en mesurant dans mon congélateur à -20° la chute thermique. Et j’ai eu de belles surprises ! Cela prend du temps. Mais ça permet aussi en ne laissant rien au hasard de construire de la force mentale en se disant que tout est prêt, et comme pour la préparation physique, de ne rien avoir à se reprocher.

Quelles sont les rubriques de ce packtage ? Je vous en donne la liste :

–        Matériel technique de haute montagne

–        Vêtements (ordinaire et trecks, haute montagne)

–        Couchage (treck, campe de base, camp d’altitudes)

–        Médicaments (ordinaires et spécifiques)

–        Soins : serviettes, soleils,

–        Nourriture (pour le camp de base en complément, spécifique pendant l’ascension, spécifique aux camps d’altitude)

–        Diététique (compléments alimentaires tels que sels minéraux, vitamines, etc)

–        Administratifs (contrats d’assurances, photos pour visa, test PCR, certificat vaccination, programme expédition, contacts)

–        Numérique (appareils photos, vidéos, batteries, téléphones satellite, sms, GSM, puce pays, systèmes de fixation, enregistreur sonore, cartes mémoires, etc)

–        Commodités (boules quiès, mouchoirs, PQ, sac poubelles

–        Hygiène (PQ, dentifrice, crèmes solaires)

Bien évidemment ne rentre pas dans cette rubrique l’organisation de l’expédition d’un point de vue professionnel : gouvernance en mon absence, en cas de problème grave, et la communication pour le groupe autour d’un tel évènement, à l’intérieur du groupe et à l’extérieur du groupe.

Vous l’avez compris, une telle expédition pour ne rien laisser au hasard est un travail titanesque. Mais ça en vaut le coup, car c’est une dynamique collective extrêmement nourrissante pour chacun et pour chaque collectif, familiaux, groupe ZeKat, partenaires, et pour tous celles et tous ceux, de plus en plus nombreux, qui voyage avec moi, avec nous, pour vivre cette aventure ET / OU pour porter le message voulu par le collectif du groupe ZeKat autour de l’écologie et le financement de l’association SEVE que j’ai choisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *